Articles

Quelles sont les bonnes habitudes pour obtenir jusqu’à 20% d’économie sur ma facture EDF

Les bonnes habitudes à prendre pour faire vraiment baisser sa facture EDF.

N’oublions de revoir notre contrat EDF et de voir si nous devons partir à la concurrence. Pour le revoir, c’est ici.

Dans la cuisine

La cuisson

  • Je couvre les casseroles pendant la cuisson (70% de baisse de la consommation pour maintenir 1 litre d’eau à une température de 100°C)
  • Les plaques électriques ont une inertie thermique, au contraire du gaz. Donc je n’hésite pas à éteindre les plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson

La vaisselle

  • J’utilise une bassine dans l’évier afin de réduire le volume d’eau utilisé
  • J’utilise la fonction Eco et demi-charge du lave-vaisselle

Réfrigérateur / Congélateur

  • J’ouvre la porte le moins souvent possible. Je sais tout ce que dois prendre lorsque j’ouvre la porte. Et en revenant de l’hypermarché, je regroupe les produits à côté du réfrigérateur, puis j’ouvre la porte une seule fois pour tout y mettre
  • Le réfrigérateur élimine automatiquement le givre. Par contre, je veille bien à ce que l’orifice et le conduit d’évacuation de l’eau de dégivrage soient propres afin qu’ils ne se bouchent pas.
  • Le congélateur nécessite d’être dégivré au moins 2 fois par an.
  • Je nettoie régulièrement la grille arrière
  • Je n’y met pas de plat chaud, j’attends qu’il refroidit
  • Je ne le met à proximité d’une source de chaleur (four, radiateur), ce qui est souvent le cas dans les cuisines aménagées…

Bouilloire, cafetière

  • A détartrer régulièrement

Machine à laver

  • Je la lance quand le tambour est plein, ou j’utilise la fonction 1/2 charge
  • J’utilise la fonction éco
  • Je lave si possible à 30° et non pas à 40°. Nous avons tous l’habitude de laver à 40° or les progrès et performances des machines à laver actuelles permettent de laver à 30° avec la même efficacité. Attention, pour le linge de cuisine et les tenues de sports, c’est 60° pour se débarrasser des germes. Pour les sous-vêtements, serviettes et draps, 40°.

Sèche-linge

  • Je réduis le nombre de fois que je l’utilise. L’été, le soleil s’occupe de tout faire sécher.

Dans la salle de bain

  • J’installe des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets. J’économise de l’eau et donc de la production d’eau chaude.
  • Je vérifie que le robinet mitigeur est en position eau froide après chaque utilisation.
  • je ne laisse pas couler l’eau lorsque je me savonne ou me shampouine.

Dans le salon

  • Je ne laisse rien en veille. Et si je veux économiser encore plus, je supprime la TV et j’économise la redevance de 133€.
    Selon l’ADEME, les appareils en veille consomment annuellement de 300 à 500 kWh d’électricité par foyer, donc entre 40 et 70€ par an. Le mieux est d’avoir une multiprise avec interrupteurs, afin d’être sûr que l’alimentation est bien coupée.
  • Box internet : la nuit, je l’éteints (attention, si elle a une fonction téléphone, le téléphone sera coupé).
  • Chargeur smartphone, iPad, Kindle, … Je le débranche quand mon téléphone est chargé. Lorsque je le mets en charge, je lance le compte à rebours 2 H et il sonne… 2h après. Le téléphone a fini de charger. J’avais sur mon Android une application qui sonnait lorsque la batterie était à 100%, mais elle a disparu de Google Play. Sur iPhone, je n’en ai pas trouvé à ce jour.

Le chauffage

  • Je chauffe à la bonne température. Chaque degré en plus fait monter la facture de 7%
  • J’entretiens chaque année la chaudière
  • J’entretiens les radiateurs. Il est conseillé de purger les radiateurs tous les six mois. Si ils sifflent ou cognent, c’est qu’ils contiennent de l’air et perdent en efficacité.
  • j’installe des thermostats sur les radiateurs : la bonne température au bon moment. Le thermostat tiendra compte de la chaleur de la pièce (un PC, une TV, un four, des personnes chauffent la pièce également) afin de ne produire que la chaleur nécessaire.
  • J’installe un programmateur sur la chaudière : elle fonctionne ainsi selon mon agenda de la semaine. Elle démarre à 6H, s’arrête à 8H et redémarre à 17h30 pour s’éteindre à 21h30. Attention, j’achète un programmateur de qualité afin que son horloge ne retarde pas au fil du temps. Les commentaires sur les sites des grandes surfaces de bricolage m’aiderons à choisir.
  • Afin d’améliorer l’isolation, je ferme les volets et rideaux dès le début de la soirée
  • je bloque les entrées d’air froid : je ferme les portes des pièces non chauffées, je mets un boudin sur la porte d’entrée (mais je ne bouche jamais les grilles de ventilation), je calfeutre les fenêtres
  • Je fermer l’insert de la cheminée
  • je mets un pull…

Dans la cave

  • j’isole les tuyauteries avec une gaine en mousse

L’éclairage

    • Je remplace mes ampoules par des basses consommations
    • J’éteins la lumière quand je quitte la pièce

Pour aller plus loin

Des travaux d’isolation seront la prochaine étape.
Par où commencer ? Regardons d’ou viennent les pertes d’énergie pour voir où seront nos priorités :

  • Toiture  et grenier : 30%
  • Système de renouvellement de l’air : 20%
  • Murs : 30%
  • Fenêtres et autres : 13%

Je fais le point sur mon contrat EDF

La facture d’électricité représente en moyenne 900€ pour une famille. Il est donc prioritaire de la faire baisser. Que dois-je faire ?

Voici ma check-list pour faire baisser sérieusement ma facture EDF

Je vérifie que mon contrat est adapté à mes besoins actuels

Selon Que Choisir, 18 % des foyers français paient un abonnement trop élevé par rapport à leurs besoins réels.

Je vérifie que je ne peux pas trouver moins cher ailleurs avec les mêmes prestations et la même sécurité

Depuis 2007, le marché du gaz et de l’électricité est ouvert à la concurrence. Cela ne me coûte rien de faire une simulation.

Je revisite mes habitudes à la maison

Il y a tout pleins d’astuces pour faire baisser significativement sa consommation.

On y va ?

 

1

Je vérifie que mon contrat est adapté à mes besoins actuels

Je reprends ma dernière facture EDF et je regarde l’encart « Abonnement »qui indique la puissance et l’option tarifaire choisies.

Je peux changer la puissance souscrite (3kVA, 6kVA, 9kVA, 12kWA) et les options comme par exemple l’option heures pleines / heures creuses.

Je dois donc bien prendre en compte ma situation.

La puissance souscrite ne doit ni être trop basse pour éviter que ça disjoncte, ni trop élevée afin d’éviter de payer trop cher. Elle correspond à notre consommation maximale à un moment donné.

Nous avons donc intérêt à choisir la puissance la plus petite à même de satisfaire nos besoins.
Petit rappel utile :

  • abonnement 3 kwh : éclairage, utilisation d’appareils de faible puissance (aspirateur, réfrigérateur, chauffe-eau, petite électro-ménager)
  • abonnement 6 kwh : le 3kWh + un appareil important (machine à laver, lave-vaisselle…). Pour petit appartement avec chauffage. C’est l’abonnement le plus souscrit
  • abonnement 9 kwh : le 6 kWh + faire fonctionner en même temps 2 appareils importants. Pour appartement moyen avec chauffage
  • abonnement 9 kwh : Pour appartement de 100 m2 tout électrique

Attention, le changement de puissance sera facturé.

Dois-je prendre l’option heures pleines / heures creuses ?

Un simulateur disponible sur le site d’information des pouvoirs publics nous donnera la réponse. Et cela nécessitera de maximiser la consommation en heures creuses, c’est à dire machine à laver, lave-vaisselle, cafetière, … devront être programmé pour fonctionner durant cette période.

2

Je vérifie que je ne peux pas trouver moins cher ailleurs avec les mêmes prestations et la même sécurité

Nous trouvons toutes les informations nécessaires sur le site energies-info.fr (le site d’information des pouvoirs publics, donc sans publicité). Un simulateur fournit les prix comparés en tenant compte des promotions.
Une fois que les résultats apparaissent, je clique sur les offres qui m’intéressent. Puis je regarde si il y a des offres spéciales type 1 ou 2 mois gratuits pour toute souscription.

A noter :

  • Je peux changer à nouveau de fournisseur deux ou trois mois après la signature du contrat si l’offre ne me convient pas. »
  • Une directive européenne prévoit qu’il n’y a pas de frais de résiliation à payer.
  • Il n’y a aucun problème à revenir au tarif réglementé (si la puissance souscrite est < à 36kVA).

Je réitère cette simulation tous les ans ou tous les deux ans. Oui, nous ne sommes pas fidèles mais avons l’esprit Fdé.

Je calcule en € l’économie réelle réalisée sur un an pour valider le fait de changer.

Je vérifie

  • Si le prix du kwh annoncé sera celui payé ou augmenté via des services rajoutés par défaut (assistance, plomberie…)
  • La durée de notre engagement
  • Et les modalités de réévaluation des tarifs

3

Je revisite mes habitudes à la maison

C’est par ici…


 

Facture d’eau : le plan pour la diminuer

Economie possible ?jusqu’à 40%
Mise en place ?Facile / Rapide
Investissement ?Changer ses habitudes : Oui

Modifier son équipement : Oui, variable selon le nombre de points d’eau dans le logement

Le plan d’action en 4 points que nous proposons est très simple et apportera une baisse immédiate de la consommation d’eau et donc de la facture à payer.

Point 1  : Faites le test « l’eau et mes habitudes »

Rapide à faire, on y va ?

 

Point 2 : Prenons de bonnes habitudes tout au long de la journée afin de baisser la facture d’eau

Lorsque je me brosse les dents

OUI j’utilise un verre d’eau (0,2-0,5L) et NON je ne laisse pas le robinet ouvert (12 litres/mn)

Lorsque je me lave

OUI je prends une douche (40-80 litres) et NON un bain (120-200 litres)

OUI je ne laisse pas couler l’eau lorsque je me savonne ou me shampouine (par minute entre 15 et 20L  économisé)

OUI je ne laisse pas couler l’eau en permanence lorsque je me lave les mains ou me rase

Lorsque je fais une machine

OUI je la lance quand le tambour est plein

OUI j’utilise la fonction Eco et demi-charge

Lorsque je fais la vaisselle

OUI j’utilise une bassine dans l’évier afin de réduire le volume d’eau utilisé

OUI, je lave mes fruits et légumes au dessus d’une bassine et je réutilise l’eau pour arroser mes plantes, mes fleurs, ….

OUI je lance le lave-vaisselle quand il est plein

OUI j’utilise la fonction Eco et demi-charge du lave-vaisselle

OUI je racle les assiettes avec une spatule avant de les mettre au lave-vaisselle, je ne les rince pas.

Aux toilettes

OUI j’utilise correctement la fonction 3L/6L si elle existe

Dans le jardin

OUI j’arrose aux heures les moins chaudes car l’eau s’évapore plus vite sous l’effet de la chaleur (les pertes dues à l’évaporation sont de l’ordre de 5 à 10 %).

Point 3 : Installons quelques équipements pour faire baisser encore plus la facture d’eau. Ces équipements sont disponibles dans les grandes surfaces de bricolage et sur internet.

Un aérateur sur les robinets : -30% de consommation par robinet

Un aérateur permet de diminuer la consommation d’eau en limitant la pression et en ajoutant de l’air.
Changer la douchette de douche pour une douchette éco : entre -30 et -50% de consommation

Installer un mitigeur thermostatique Cela afin de ne pas laisser couler l’eau le temps qu’elle atteigne la bonne température. Que Choisir a réalisé un test en septembre 2010.

Réduire la capacité de stockage de la chasse d’eau : jusqu’à -50% pour une chasse 9L

2 options possible :

# Son remplacement par une chasse 3/6L, qui peut faire économiser jusqu’à 40% d’eau. Nous trouverons des  vidéos explicatives sur les sites des grandes surfaces de bricolage.

# Réduction de la contenance grâce à  l’insertion d’un écosac étanche, d’une écoplaquette, ou tout simplement d’une bouteille d’eau pleine dans le réservoir de vos toilettes.

Dans le jardin

A arroser avec l’eau de pluie : Un toit de 100 m2 reçoit par exemple  65 m3 d’eau de pluie à Paris, 110 à Brest. Comment faire pour la récupérer ?

Installez un récupérateur en plastique hors sol à relier ou à placer sous une gouttière.

Point 4 : Je vérifie de temps en temps que je n’ai pas de fuite d’eau

Les  fuites d’eau (robinet, chasse d’eau), peuvent représenter jusqu’à 20% des quantités d’eau consommée. Quelques exemples : un goutte-à-goutte : 5 litres/heure, un mince filet d’eau : 16 litres/heure, une chasse d’eau qui fuit : 25 litres/heure.

Faisons une petite vérification aujourd’hui ou cette nuit

Fermer tous les robinets / Relever  le compteur / Attendre minimum 2 heures / Relever à nouveau le compteur. Les 2 relevés doivent être identiques.

Si nous avons la chance d’avoir un compteur équipé d’un cadran témoin de passage d’eau, il suffit de vérifier que, tous robinets fermés, ce témoin ne bouge pas.

Si ce contrôle montre qu’une fuite d’eau existe, il faut l’identifier au plus vite et la réparer.

Contre les idées reçues

Lave-vaisselle : faire tourner un lave-vaisselle de classe A à pleine charge consomme moins d’énergie et d’eau que de faire la vaisselle à la main.

Bon à savoir

Pour boire l’eau du robinet, il est conseillé de la laisser couler quelques minutes afin qu’elle retrouve sa fraîcheur, ainsi que pour évacuer l’eau qui pourraient avoir stagné dans les tuyauteries.  Remplissez votre carafe d’eau après avoir déjà ouvert le robinet pour une autre raison.

Pour cuisiner ou préparer des boissons,  prenez de l’eau froide du robinet et non de l’eau chaude. L’eau chaude passant dans les installations qui la chauffent ou stagnant dans les ballons et les canalisations, elle n’est plus tout à fait aussi sûre que l’eau froide du robinet.

Quelques chiffres pour finir

Une famille consomme, en moyenne, 120 mètres cubes d’eau par an et cela représente 0,8% de leur budget totale (source INSEE 2010)

En France, 64% de l’eau est puisée dans les nappes souterraines, 36% provient des torrents, des rivières et des lacs.

Chaque année, la France reçoit en moyenne 480 milliards de m3 de précipitations. 61 % s’évaporent, 16 % alimentent les cours d’eau (rivières, fleuves, lacs), 23 % s’infiltrent dans le sol pour reconstituer les réserves souterraines. (source MéteoFrance)

Nous sommes parmi les pays européen qui payons la facture d’eau la moins chère.

Pour aller plus loin

Les guides sur les sites de Castorama, Leroy-Merlin, …