Les étapes du budget familial

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Il est essentiel de suivre quelques étapes afin de construire son budget familial. Y consacrer un peu de temps permet d’identifier beaucoup de choses.

Les étapes

1. Mettre en place le fond de précaution

3 à 6 mois de nos dépenses. Nous pouvons vendre des produits que nous n’utilisons plus, créer de nouvelles sources de revenus afin de créer ce fonds. Il est essentiel pour la sécurité de la famille.

2. Rembourser en priorités les crédits à la consommation et les découverts

Réfléchissons à regrouper nos crédit à la conso en un seul afin de réduire le coût global (ne nous arrêtons pas à la comparaison des taux d’intérêt). Et vérifions que nous n’avons pas d’indemnité de remboursement anticipé à payer. Les taux d’intérêt des crédit à la consommation étant très largement supérieurs à ceux que peut rapporter un livret A, un LDD ou un super livret, il ne faut pas hésiter à les rembourser si le fond de précaution est en place.

Banissons les crédits à la consommation et les découverts.

3. Fixer des objectifs

Que souhaitons nous faire et quand ? Quel montant ai-je besoin, et nous le divisons par le nombre de mois. Soyons sûr que l’objectif est atteignable.

4. Analyser les dépenses

  • Notons toutes nos dépenses pendant 2 mois.
  • Classons-les par catégories.
  • Passons en revue chaque catégorie , et appliquons les idées de ce site pour faire baisser les dépenses.
  • Vérifions que notre objectif est atteignable : Revenu – Dépenses = montant mensuel pour atteindre l’objectif.

5. Créer un budget annuel

  • Définissons des limites sur des postes de dépenses comme le PGC et les vêtements.
  • Suivons les dépenses afin de ne pas dépasser ces limites. Parfois, le paiement liquide permet de mieux voir ce que nosu dépensons et ce qu’il reste.
  • Chiffre d’affaires (revenus) – Charges (dépenses) = bénéfice (compte chèque > 0 la veille du prochain salaire)

6. Se payer en premier

Choisissons un compte qui rémunère (Livret A, LDD, …) et virons le montant correspondant à l’objectif le lendemain de la réception du salaire. L’idéal étant un prélèvement automatique. Toute entrée d’argent non prévu ira abonder ce compte. Peu importe le montant, l’important est de commencer.

Note : Ne pas confondre économies et investissements

Il est essentiel de bien séparer les 2.

  • Les économies correspondent à l’argent nécessaire dans les 2-3 ans : Le fonds de précaution, l’argent pour refaire la toiture, pour acheter un nouvel ordinateur, … Elles sont placées sur des livrets car ces économies doivent être rapidement mobilisables et sans risque de perte sur le capital.
  • Les investissements correspondent à des projets à long terme. Par exemple un complément de retraite. Le temps travaille pour nous, donc ces investissements doivent être sur des fonds plus dynamiques via un cocktail Assurance vie (fond euro + sicav/fcp), PEA, … Un investissement immobilier en fait partie également.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *