Conseils pour réduire la consommation de carburant

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

prix essenceNous voulons tous faire baisser notre budget carburant.

Voici le plan d’action afin d’y arriver.

A ne pas faireImpact
Rouler avec des pneus sous-gonflés+2 à 3%
Ne pas être « zen » au volant+10 à +20%
Ne pas choisir la station la moins chère (panel hypermarché + Total acces)+0,5% à +1%

Il est donc clair que l’essentiel est entre les mains du conducteur. Abordons donc les différents points qui feront une vraie différence sur le budget mensuel de carburant.

Avant tout, calculons la consommation

Voici la méthode si notre voiture n’a pas d’ordinateur de bord.

Lors de notre dernier plein, nous avions mis le compteur kilométrique partiel à zéro. Ce matin, nous avons refait le plein avec 48L et le compteur indiquait 723 km depuis notre dernier plein. Nous avez payé 61,39€.

►Notre consommation = (48L x 100 km) / 723 km = 6,64L/100km.

►Notre prix de revient kilométrique : 61,39€ / 723 km = 0,085€ /km

Pour une meilleure fiabilité de notre moyenne de consommation, calculons votre consommation durant 4 pleins.

Maintenant, la voiture

 

Je vérifie la pression des pneus. 

 

Un sous-gonflage de 0.5 bar, c’est 2,4 % de consommation supplémentaire.

Nous ne sommes pas concerné ? Selon une enquête menée par Bridgestone, 78 % des automobilistes conduiraient avec des pneus sous-gonflés. Un pneu perd naturellement de la pression (environ 0,06 bar par mois). De plus, rouler sous-gonflé dégrade la tenue de route et la stabilité au freinage, avec comme première conséquence une augmentation sensible des distances d’arrêt. Et bonus supplémentaire, les pneus s’useront moins vite.

Recommandation : contrôle mensuel (et avant un voyage), sans oublier la roue de secours. Le pneu ne doit pas être chaud afin d’obtenir une mesure plus précise, aussi Michelin recommande de laisser le véhicule deux heures sans rouler et de ne pas avoir parcouru plus de 3 km à vitesse modérée.

 

Je ne détériore pas l’aérodynamisme

Je retire ma galerie ou mon porte vélo dès que je n’en ai plus besoin.

Je réduis le poids de la voiture

Je n’ai rien d’inutile dans mon coffre.

Il serait d’ailleurs utile de ne faire de que des demis pleins d’essence pour réduire le poids de la voiture, à condition que la station soit sur votre trajet habituel.

J’entretiens ma voiture correctement

Je fais la vidange selon le planning du carnet d’entretien, je change le filtre à air (si encrassé, 3 % de carburant supplémentaire).

 Je démarre

 

J’attends que le moteur soit chaud avant de partir.

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), une voiture consomme environ 10 à 15 fois plus de carburant lors du 1er kilomètre qu’à chaud. L’hiver, si la voiture est vraiment froide, je la démarre et j’attends un peu. Je ne produis pas plus de CO2 car je consommerai moins en roulant.

Dans tous les cas, sollicitez le moteur avec douceur lors des premiers kilomètres.

 

Je roule

 

Je passe le rapport supérieur dès que possible

Autour de 2500 tours/minutes pour un moteur essence et autour de 2000 tours/minutes pour un moteur diesel. En général, un voyant indique de changer de vitesse au tableau de bord, pour référence.

Je ne conduit pas au point mort : c’est dangereux et cela ne permet d’économiser du carburant. Lâchons plutôt l’accélérateur en laissant la voiture avancer avec une vitesse enclenchée: l’injection étant coupée, la consommation est nulle.

Je maintiens une vitesse aussi constante que possible

Les accélérations / freinage augmentent la consommation. Gardons donc une distance suffisante entre les véhicules afin de bien anticiper les ralentissements.

Si je dois m’arrêter, je l’anticipe et je rétrograde progressivement en utilisant le frein moteur.

Je respecte les limitations de vitesse, voir je conduis 10km/h en dessous.
Rouler à 120km/h au lieu de 130 sur autoroute nous fera économiser 1 litre, pour un temps additionnel de 4mn.

J’ai chaud ? Oops, mauvaise nouvelle pour la consommation

J’utilise avant tout les aérateurs du tableau de bord. Si ce n’est pas suffisant, j’ouvre les fenêtres. En dernier recours, la climatisation (elle augmente de 20% la consommation). 

Cool, j’ai un professeur à mes côtés

Mon professeur est à mes côtés : mon ordinateur de bord. Nous verrons l’impact de nos actions avec la consommation moyenne et la consommation instantanée. Nous apprenons en marchant…

Les carburants

 

Quand faire le plein

De préférence tôt le matin. Pourquoi ? Les carburants sont stockés dans des citernes enterrées. Ils sont plus denses quand le sol est froid.

N’attendons pas que le voyant s’allume au tableau de bord pour faire le plein. Lorsque le réservoir est quasi vide, l’air occupe la place. Lorsque nous ferons le plein, une toute toute petite partie de votre carburant deviendra de la vapeur…

Soyons zen lors du remplissage du réservoir. Le pistolet ayant plusieurs vitesses, choisissons la plus lente. Cela aura pour effet de réduire l’évaporation de ce précieux liquide.

Faire le plein où c’est le moins cher, cela peut aider…

Les prix varient entre les stations, entre les hypermarchés, et parfois le moins cher n’est pas celui que l’on pense. Pour voir les prix des carburants près de chez vous, plusieurs sites existent : prix-carburants.gouv.fr/ , zagaz.com / … Les prix sur zagaz ne sont pas toujours actualisés car mis à jour par la communauté. Le site du gouvernement est un peu plus à jour.
Important : Faisons plutôt l’essence tôt le matin que le soir. Mais jamais en plein soleil. Et si un camion citerne est en train de remplir les cuves, ciao.

Les types de carburant

► Le SP95 est compatible avec tous les véhicules mis en circulation à partir de juillet 1990.

► Le SP98 est  compatible avec tous types de véhicules fonctionnant au supercarburant sans plomb et permet en général d’offrir un meilleur agrément de conduite dans certaines situations comme les accélérations par exemple.

► Le SP95-E10 est la future norme européenne pour l’essence sans plomb 95 (SP95). Le SP95-E10 peut être utilisé dans la quasi-totalité des véhicules essence mis en circulation à partir de l’année 2000.

► Le gazole dispose de plusieurs « versions » selon la température. Le Gazole « été » est en vente jusqu’au 31 octobre de chaque année. Son taux limite de filtrabilité est de 0°C. Dès le 1er novembre, kle gazole « hiver » est en vente, avec une limite à -8°c -12°C. Seulement si vous allez dans des zones de grand froid (montagne, …), il sera préférable de mettre du gazole grand froid, qui à une limite de -20°C.

► L’huile végétale, illégal pour le moment. Maintenant, si vous résidez hors de France…, vous trouverez toutes les infos sur le site oliomobile.

 

Pour aller plus loin

L’excellente émission Votre Auto sur RMC, tous les dimanches. Animé par François Sorel et Jean-Luc Moreau. Pleins de conseils pour faire les bons choix, conseils aux auditeurs qui appellent, … Disponible en podcast.

Pour les petites distances, pourquoi ne pas rédecouvrir le vélo ou la marche ?


 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *