Refuser le modèle Gillette, encre HP, … et faire des économies de 40%

Nous allons passer en revue les solutions.

  • Difficulté de mise en place : facile
  • Economie potentielle : 40%
  • Temps de lecture : 5 mn

Le modèle financier de ce type d’entreprise est très simple

  1. Vendre à marge 0, voir à perte « l’outil de base » : l’imprimante, le rasoir,  la machine Expresso
  2. Vendre à très forte marge les encres, les lames de rasoir, les capsules de café
  3. Investir énormément dans les dépenses marketing, en utilisant des stars par exemple. On nous explique par exemple qu’il nous faut maintenant 4 ou 5 lames pour se raser…

Nous sommes bien décider à casser ce modèle et à faire de sérieuses économies !

Le rasage

Comment arrêter de payer si cher nos lames ? Internet est passé par là, et un modèle basé sur l’abonnement peut vous faire économiser 40% pour une qualité équivalente. Prenons l’exemple de bigmoustache.com : 3 types de rasoirs, le manche est offert, vous choisissez la périodicité de livraison.  Nous recevons à la maison nos lames sur une fréquence à choisir : tous les mois, tous les deux mois, tous les trois mois. Image de leur site, à titre purement d’illustration. Nous adorons leur style de communication… bigmoustache Nous vous conseillons d’essayer. Pourquoi ?

Comparons les prix :

GillettePrix d’1 lameBig moustachePrix d’1 lameEconomie en %Economie à l’année, basée sur 1 lame par semaine
Fusion Power x 53,92€Le Terminator2,33€41%83€
Mach 3 turbo x5 3€le Trois Frères1,25€58%91€
Sensor Excel x 101,15€Le T for Two0,60€48%29€

Prix relevé fin mai 2014.

Et les clients semblent ne voir aucune différence entre les 2 marques. Les lames Gillette sont fabriquées en Europe, les lames Big Moustache en Allemagne et aux USA.

Une autre solution : passer au rasoir electrique.

Les cartouches d’imprimante

Les cartouches compatibles sont en vente partout. Est-ce la bonne solution ? Elles sont jusqu’à 60% moins chère mais la qualité est incertaine. Vous trouverez ici l’article de Que Choisir. Leur conclusion : « Si vous êtes joueur, tentez-la ! Sinon, préférez les cartouches commercialisées au prix fort par le fabricant de votre imprimante ». Oops, cela commence mal… Alors, que propose fairedeseconomies.fr ? Plusieurs pistes, en 3 parties.

1ère partie : la cartouche, 4 solutions

  • Acheter votre encre compatible dans un magasin près de chez vous. Par exemple ceux de la marque Essentiel B de Boulanger. Pourquoi ? Car Essentiel B appartient à Boulanger, il est donc plus facile de la retourner si vous n’êtes pas satisfait.
  • Faites remplir votre cartouche officielle, vide, dans une boutique de votre ville.
  • Si votre imprimante est HP, acheter la cartouche en format XL, cela vous fera faire environ 20% d’économie par page. Bien entendu, pour les cartouches « officielles », faire une recherche sur internet et dans votre hyper pour trouver le prix le plus bas. A surveiller également la période de rentrée des classes, fortement promotionnelle.
  • La solution extrême : remplir ses cartouches soi-même. Toutes les explications ici.

2ème partie : Mieux utiliser l’imprimante à jet d’encre

  • Eviter de la démarrer pour imprimer une seule page. A chaque démarrage, l’imprimante nettoie la tête d’impression et cela consomme de l’encre.
  • Prenez 10 seconde de réflexion avant d’appuyer sur imprimer :
    • Dois-je vraiment l’imprimer en qualité normale ? La qualité brouillon est très souvent suffisante.
    • Dois-je vraiment imprimer en couleur ?
    • Faites toujours un aperçu avant impression afin d’éviter par exemple que la dernière phrase s’imprime sur une 2ème page…

Nous suggérons de mettre par défaut l’imprimante en mode brouillon / noir et blanc,  via le menu option d’impression. Si le document est vraiment important, vous choisirez une meilleure qualité d’impression.

3ème partie : Installer la police de caractère Ecofont et économiser 20% d’encre

  • Elle est optimisée afin de consommer moins d’encre.
  • A utiliser pour des impressions en taille maximum 14 points.
  • A télécharger pour les ordinateurs sous Windows sur le site de 01net.com

Une autre solution : Pourquoi ne pas changer pour une imprimante laser ?

L’imprimante laser est très intéressante lorsque le nombre d’impressions à effectuer reste faible (une page par jour en moyenne). Car le toner ne sèche pas, contrairement à une cartouche d’encre qui, elle, sèche. De plus, la durée de vie d’une imprimante laser est nettement supérieure à celle des jets d’encre. Attention, le prix d’un toner est plus élevé que celui d’une cartouche mais…. il imprime en moyenne 30 fois plus de pages ! Un choix à considérer.

Par contre, pas d’impression couleur. Mais combien de fois avons-nous vraiment besoin de la couleur ?

Les capsules pour machine Nespresso®

Nous avons 2 solutions.

Mettre le café que nous souhaitons

  • Economie : elle dépendra de la qualité du café choisi.
  • J’achète par exemple des dosettes vides Capsul’in (made in France) sur Amazon ou ailleurs (environ 9,95€ les 100). Pour le remplissage, je les remplis moi-même avec le café de mon choix  Le site : http://www.capsul-in.fr/. D’autres marques font la même chose.

Acheter des dosettes compatibles

  • Economie : jusqu’à 40%. Cherchez la promotion (allez par exemple leboncotedeschoses.fr pour comparer les prix dans la grande distribution, dans votre ville).
  • Il y a un grand choix de capsules sur le marché
    • Celle des multinationales du café : Carte noire, L’Or Expresso.
    • Celle d’une PME en vente sous marque distributeur Casino (disponible aussi chez cdiscount.com) et Monoprix. Ce fournisseur vend également ses capsules sous la marque ESPRESSO Ethical Coffee Company dans la grande distribution (sauf chez E.Leclerc semble t-il).
    • Celle d’une PME française : Cap’Mundo, en vente sur leur site.
    • Nous trouverons aussi des dosettes dans les magasins de café de notre ville.

La chasse aux promotions

promotion
Nous avons souvent les même produits de grande consommation : café, thé, yaourt, pâtes, eau, …

Ces produits pèsent lourd dans notre chariot de la semaine, et donc sur notre budget.

Aussi, à fairedeseconomies.fr, nous encourageons la démarche « achat d’opportunités ».

Kesako ?

Très simple, très rentable : acheter en quantité « importante » des produits de tous les jours, lorsque le prix est très intéressant. C’est à dire en prendre par exemple pour 2 mois de consommation.

Pourquoi ? Parce que les promotions deviennent de plus en plus intéressantes avec la guerre des prix entre les hypermarchés. Les économies générées, sur des achats réguliers, sont énormes.

Quelques exemples relevés sur 12 mois pour illustrer l’intérêt de cette stratégie.

ArticlePrix moyen 2013Prix moyen en promotionPrix promo le plus bas constaté
Café Carte noire 2x250g6,20€4,37€2,51€
Volvic 6 x 150cl2,96€1,78€1,17€
Kellogs Frosties 600g3,24€2,03€1,50€

Le record 2013 ? le dentifrice Oral B pro-expert multi-protection 2 x 75ml : prix moyen 6,24€, prix promo le plus bas constaté 1,92€. Résultat : nous achetons 3 lots de 2 dentifrices à un prix moins cher qu’un seul lot !

Les données complètes sont disponible sur le site de 60 millions de consommateurs.

Comment mettre en place cette stratégie pour faire des économies ?

1. Listons les produits que nous achetons régulièrement

2. Notons le prix habituel que nous payons, et le prix le plus bas que nous ayons jamais payé sur une feuille, un fichier excel, une application sur le smartphone, …

3. Regardons les prospectus que nous recevons à la maison:

  • Les produits précis que nous achetons régulièrement
  • Jetons un oeil sur les marques concurrentes en promotion, spécialement si elles sont mise en avant (photo plus grosse). La fidélité aux marques à des limites…
  • Décidons si une offre est intéressante. Attention pour les opération 1 acheté, le 2ème à moins 50% par exemple, vérifions bien que le prix unitaire n’est pas supérieure à un prix promo normal. Sinon à quoi bon acheter en lot ?

Connaissons bien le calendrier des grosses opérations promotionnelles, où nous devons être très concentré 🙂

Les hypermarchés ont pratiquement tous leur anniversaire sur le mois d’octobre. Plus les anniversaires magasins bien entendu. Ils adorent ce thème très porteur pour le chiffre d’affaires.

Chaque enseigne a ensuite d’autre rendez-vous très fort. Par exemple les 15 jours hallucinants Carrefour fin mai, l’opération gros volume Cora en septembre.

Et au drive, est-ce que j’aurai les mêmes promotions ?

Et bien, pas exactement. Les drives cherchant encore leur modèle économique, il est donc clair que nous n’y trouverons pas 100% des meilleures affaires. Des chiffres ? D’après une étude que vous trouvez sur le site d’Olivier Dauvers, nous n’y trouverons en moyenne que 30% des produits du prospectus de l’hypermarché.
Soit par enseigne :

  • à 50% dans les Coradrive
  • à 38% dans les Casinodrive
  • à 37% dans les E.Leclerc
  • à 32% chez Carrefour drive
  • à 25% chez coursesU.com
  • à 23% chez Auchan drive

Baisser son budget télécom de 40%

Réduire sa facture télécomL’arrivée de Free a crée un tremblement de terre sur le marché des télécoms. Ce qui forcé les 3 opérateurs historiques a baissé leur prix, et à lancer des marques low-cost : Sosh (Orange), B&You (Bouygues Telecom), Red (SFR).

Tout ceci nous permet de revoir à la baisse nos dépenses de téléphonie et d’internet. Nous pouvons aller encore plus loin en regroupant nos abonnements chez un seul opérateur via le quadruple play.

Voici notre plan :

Bien évaluer ses besoins 

Il ne s’agit pas de payer un abonnement surdimensionné

Mobile :

  • Internet illimité ou 2H/mois suffisant ?
  • Communication llimitée ou 2H par mois ?
  • ADSL :

  • La télévision via la box est-elle utile ? Hors chaînes internationales et payantes, nous avons une offre similaire avec la TNT.
  • Quelle haut débit ? 20 Mb/s est en général largement suffisant.

  • Supprimer la ligne fixe Orange pour économiser plus de 200€ / an

    Découvrons notre article sur ce sujet ici.

    Passons nos forfaits chez les filiales low-cost des opérateurs

    Oui, restons chez eux, mais du côté low-cost et économisons 30 à 70%. Free, B&You, Sosh, Red offrent des forfaits simples et pour tout le monde. De l’illimité à environ 20€ au forfait 2H et SMS illimité pour 2 à 3€. Et cela sans engagement.

    S’intéresser de très près aux offres quadruple play des opérateurs (Box + mobile)

    C’est souvent plus économique de tout regrouper chez le même opérateur. Le site meilleurmobile.fr a calculé par exemple que l’économie peut se monter à 40-58€ par mois pour une famille de 4 personnes avec 1 box et 4 abonnements mobiles. Nous recommandons donc de comparer vos dépenses actuelles box + mobile avec les offres quadruple play des opérateurs. Pour aller plus vite, un simulateur est disponible sur le site meilleurmobile.fr, onglet forfait.

    Arrêtons la ligne fixe Orange et économisons + de 200€ / an

    ligne fixe télécom

    La plupart d’entre nous avons une box internet ADSL / Téléphone / TV. Aussi pourquoi conserver une ligne fixe Orange qui nous coûte 16,90€ par mois + le coût des télécommunications, soit au minimum 202,80€/an ?

    Alors que nous pouvons téléphoner gratuitement à partir de la box ADSL.

    Et combien de fois recevons-nous un appel sur notre ligne fixe actuelle, en ne tenant pas compte des appels marketing type enquête client, démarchage, … ? Les appels reçus arrivent le plus souvent sur le portable.

    Nous voyons qu’un avantage à la conserver : la ligne fonctionnera  si je perds la connexion ADSL et en cas de coupure de courant. Bof, cela fait cher pour ce risque.

    C’est donc décidé, j’arrête ma ligne fixe et je libère plus de 200€ pour autre chose.

    • Je suis en zone de dégroupage total. Je l’ai vérifié sur le site degrouptest.
    • J’ai une box non-Orange (SFR, Free, Bouygues Telecom, …). Je demande à mon opérateur de box  de faire les démarches pour désactiver les fréquences bas débit. Ne contactons pas directement Orange ou nous perdrons l’accès ADSL ! Toutes les infos sont disponibles sur les sites des opérateurs.
    • J’ai une box orange : Je contacte  le 1014 (gratuit à partir d’une ligne fixe Orange) pour procéder  à la résiliation de la ligne fixe.

    Attention : je lis bien les conditions afin de ne pas perdre mon numéro Orange fixe. Free par exemple propose gratuitement de continuer à recevoir les appels émis vers mon ancien numéro.

    Quelles sont les bonnes habitudes pour obtenir jusqu’à 20% d’économie sur ma facture EDF

    Les bonnes habitudes à prendre pour faire vraiment baisser sa facture EDF.

    N’oublions de revoir notre contrat EDF et de voir si nous devons partir à la concurrence. Pour le revoir, c’est ici.

    Dans la cuisine

    La cuisson

    • Je couvre les casseroles pendant la cuisson (70% de baisse de la consommation pour maintenir 1 litre d’eau à une température de 100°C)
    • Les plaques électriques ont une inertie thermique, au contraire du gaz. Donc je n’hésite pas à éteindre les plaques quelques minutes avant la fin de la cuisson

    La vaisselle

    • J’utilise une bassine dans l’évier afin de réduire le volume d’eau utilisé
    • J’utilise la fonction Eco et demi-charge du lave-vaisselle

    Réfrigérateur / Congélateur

    • J’ouvre la porte le moins souvent possible. Je sais tout ce que dois prendre lorsque j’ouvre la porte. Et en revenant de l’hypermarché, je regroupe les produits à côté du réfrigérateur, puis j’ouvre la porte une seule fois pour tout y mettre
    • Le réfrigérateur élimine automatiquement le givre. Par contre, je veille bien à ce que l’orifice et le conduit d’évacuation de l’eau de dégivrage soient propres afin qu’ils ne se bouchent pas.
    • Le congélateur nécessite d’être dégivré au moins 2 fois par an.
    • Je nettoie régulièrement la grille arrière
    • Je n’y met pas de plat chaud, j’attends qu’il refroidit
    • Je ne le met à proximité d’une source de chaleur (four, radiateur), ce qui est souvent le cas dans les cuisines aménagées…

    Bouilloire, cafetière

    • A détartrer régulièrement

    Machine à laver

    • Je la lance quand le tambour est plein, ou j’utilise la fonction 1/2 charge
    • J’utilise la fonction éco
    • Je lave si possible à 30° et non pas à 40°. Nous avons tous l’habitude de laver à 40° or les progrès et performances des machines à laver actuelles permettent de laver à 30° avec la même efficacité. Attention, pour le linge de cuisine et les tenues de sports, c’est 60° pour se débarrasser des germes. Pour les sous-vêtements, serviettes et draps, 40°.

    Sèche-linge

    • Je réduis le nombre de fois que je l’utilise. L’été, le soleil s’occupe de tout faire sécher.

    Dans la salle de bain

    • J’installe des mousseurs ou des réducteurs de débits sur les robinets. J’économise de l’eau et donc de la production d’eau chaude.
    • Je vérifie que le robinet mitigeur est en position eau froide après chaque utilisation.
    • je ne laisse pas couler l’eau lorsque je me savonne ou me shampouine.

    Dans le salon

    • Je ne laisse rien en veille. Et si je veux économiser encore plus, je supprime la TV et j’économise la redevance de 133€.
      Selon l’ADEME, les appareils en veille consomment annuellement de 300 à 500 kWh d’électricité par foyer, donc entre 40 et 70€ par an. Le mieux est d’avoir une multiprise avec interrupteurs, afin d’être sûr que l’alimentation est bien coupée.
    • Box internet : la nuit, je l’éteints (attention, si elle a une fonction téléphone, le téléphone sera coupé).
    • Chargeur smartphone, iPad, Kindle, … Je le débranche quand mon téléphone est chargé. Lorsque je le mets en charge, je lance le compte à rebours 2 H et il sonne… 2h après. Le téléphone a fini de charger. J’avais sur mon Android une application qui sonnait lorsque la batterie était à 100%, mais elle a disparu de Google Play. Sur iPhone, je n’en ai pas trouvé à ce jour.

    Le chauffage

    • Je chauffe à la bonne température. Chaque degré en plus fait monter la facture de 7%
    • J’entretiens chaque année la chaudière
    • J’entretiens les radiateurs. Il est conseillé de purger les radiateurs tous les six mois. Si ils sifflent ou cognent, c’est qu’ils contiennent de l’air et perdent en efficacité.
    • j’installe des thermostats sur les radiateurs : la bonne température au bon moment. Le thermostat tiendra compte de la chaleur de la pièce (un PC, une TV, un four, des personnes chauffent la pièce également) afin de ne produire que la chaleur nécessaire.
    • J’installe un programmateur sur la chaudière : elle fonctionne ainsi selon mon agenda de la semaine. Elle démarre à 6H, s’arrête à 8H et redémarre à 17h30 pour s’éteindre à 21h30. Attention, j’achète un programmateur de qualité afin que son horloge ne retarde pas au fil du temps. Les commentaires sur les sites des grandes surfaces de bricolage m’aiderons à choisir.
    • Afin d’améliorer l’isolation, je ferme les volets et rideaux dès le début de la soirée
    • je bloque les entrées d’air froid : je ferme les portes des pièces non chauffées, je mets un boudin sur la porte d’entrée (mais je ne bouche jamais les grilles de ventilation), je calfeutre les fenêtres
    • Je fermer l’insert de la cheminée
    • je mets un pull…

    Dans la cave

    • j’isole les tuyauteries avec une gaine en mousse

    L’éclairage

      • Je remplace mes ampoules par des basses consommations
      • J’éteins la lumière quand je quitte la pièce

    Pour aller plus loin

    Des travaux d’isolation seront la prochaine étape.
    Par où commencer ? Regardons d’ou viennent les pertes d’énergie pour voir où seront nos priorités :

    • Toiture  et grenier : 30%
    • Système de renouvellement de l’air : 20%
    • Murs : 30%
    • Fenêtres et autres : 13%

    Je fais le point sur mon contrat EDF

    La facture d’électricité représente en moyenne 900€ pour une famille. Il est donc prioritaire de la faire baisser. Que dois-je faire ?

    Voici ma check-list pour faire baisser sérieusement ma facture EDF

    Je vérifie que mon contrat est adapté à mes besoins actuels

    Selon Que Choisir, 18 % des foyers français paient un abonnement trop élevé par rapport à leurs besoins réels.

    Je vérifie que je ne peux pas trouver moins cher ailleurs avec les mêmes prestations et la même sécurité

    Depuis 2007, le marché du gaz et de l’électricité est ouvert à la concurrence. Cela ne me coûte rien de faire une simulation.

    Je revisite mes habitudes à la maison

    Il y a tout pleins d’astuces pour faire baisser significativement sa consommation.

    On y va ?

     

    1

    Je vérifie que mon contrat est adapté à mes besoins actuels

    Je reprends ma dernière facture EDF et je regarde l’encart « Abonnement »qui indique la puissance et l’option tarifaire choisies.

    Je peux changer la puissance souscrite (3kVA, 6kVA, 9kVA, 12kWA) et les options comme par exemple l’option heures pleines / heures creuses.

    Je dois donc bien prendre en compte ma situation.

    La puissance souscrite ne doit ni être trop basse pour éviter que ça disjoncte, ni trop élevée afin d’éviter de payer trop cher. Elle correspond à notre consommation maximale à un moment donné.

    Nous avons donc intérêt à choisir la puissance la plus petite à même de satisfaire nos besoins.
    Petit rappel utile :

    • abonnement 3 kwh : éclairage, utilisation d’appareils de faible puissance (aspirateur, réfrigérateur, chauffe-eau, petite électro-ménager)
    • abonnement 6 kwh : le 3kWh + un appareil important (machine à laver, lave-vaisselle…). Pour petit appartement avec chauffage. C’est l’abonnement le plus souscrit
    • abonnement 9 kwh : le 6 kWh + faire fonctionner en même temps 2 appareils importants. Pour appartement moyen avec chauffage
    • abonnement 9 kwh : Pour appartement de 100 m2 tout électrique

    Attention, le changement de puissance sera facturé.

    Dois-je prendre l’option heures pleines / heures creuses ?

    Un simulateur disponible sur le site d’information des pouvoirs publics nous donnera la réponse. Et cela nécessitera de maximiser la consommation en heures creuses, c’est à dire machine à laver, lave-vaisselle, cafetière, … devront être programmé pour fonctionner durant cette période.

    2

    Je vérifie que je ne peux pas trouver moins cher ailleurs avec les mêmes prestations et la même sécurité

    Nous trouvons toutes les informations nécessaires sur le site energies-info.fr (le site d’information des pouvoirs publics, donc sans publicité). Un simulateur fournit les prix comparés en tenant compte des promotions.
    Une fois que les résultats apparaissent, je clique sur les offres qui m’intéressent. Puis je regarde si il y a des offres spéciales type 1 ou 2 mois gratuits pour toute souscription.

    A noter :

    • Je peux changer à nouveau de fournisseur deux ou trois mois après la signature du contrat si l’offre ne me convient pas. »
    • Une directive européenne prévoit qu’il n’y a pas de frais de résiliation à payer.
    • Il n’y a aucun problème à revenir au tarif réglementé (si la puissance souscrite est < à 36kVA).

    Je réitère cette simulation tous les ans ou tous les deux ans. Oui, nous ne sommes pas fidèles mais avons l’esprit Fdé.

    Je calcule en € l’économie réelle réalisée sur un an pour valider le fait de changer.

    Je vérifie

    • Si le prix du kwh annoncé sera celui payé ou augmenté via des services rajoutés par défaut (assistance, plomberie…)
    • La durée de notre engagement
    • Et les modalités de réévaluation des tarifs

    3

    Je revisite mes habitudes à la maison

    C’est par ici…


     

    Facture d’eau : le plan pour la diminuer

    Economie possible ?jusqu’à 40%
    Mise en place ?Facile / Rapide
    Investissement ?Changer ses habitudes : Oui

    Modifier son équipement : Oui, variable selon le nombre de points d’eau dans le logement

    Le plan d’action en 4 points que nous proposons est très simple et apportera une baisse immédiate de la consommation d’eau et donc de la facture à payer.

    Point 1  : Faites le test « l’eau et mes habitudes »

    Rapide à faire, on y va ?

     

    Point 2 : Prenons de bonnes habitudes tout au long de la journée afin de baisser la facture d’eau

    Lorsque je me brosse les dents

    OUI j’utilise un verre d’eau (0,2-0,5L) et NON je ne laisse pas le robinet ouvert (12 litres/mn)

    Lorsque je me lave

    OUI je prends une douche (40-80 litres) et NON un bain (120-200 litres)

    OUI je ne laisse pas couler l’eau lorsque je me savonne ou me shampouine (par minute entre 15 et 20L  économisé)

    OUI je ne laisse pas couler l’eau en permanence lorsque je me lave les mains ou me rase

    Lorsque je fais une machine

    OUI je la lance quand le tambour est plein

    OUI j’utilise la fonction Eco et demi-charge

    Lorsque je fais la vaisselle

    OUI j’utilise une bassine dans l’évier afin de réduire le volume d’eau utilisé

    OUI, je lave mes fruits et légumes au dessus d’une bassine et je réutilise l’eau pour arroser mes plantes, mes fleurs, ….

    OUI je lance le lave-vaisselle quand il est plein

    OUI j’utilise la fonction Eco et demi-charge du lave-vaisselle

    OUI je racle les assiettes avec une spatule avant de les mettre au lave-vaisselle, je ne les rince pas.

    Aux toilettes

    OUI j’utilise correctement la fonction 3L/6L si elle existe

    Dans le jardin

    OUI j’arrose aux heures les moins chaudes car l’eau s’évapore plus vite sous l’effet de la chaleur (les pertes dues à l’évaporation sont de l’ordre de 5 à 10 %).

    Point 3 : Installons quelques équipements pour faire baisser encore plus la facture d’eau. Ces équipements sont disponibles dans les grandes surfaces de bricolage et sur internet.

    Un aérateur sur les robinets : -30% de consommation par robinet

    Un aérateur permet de diminuer la consommation d’eau en limitant la pression et en ajoutant de l’air.
    Changer la douchette de douche pour une douchette éco : entre -30 et -50% de consommation

    Installer un mitigeur thermostatique Cela afin de ne pas laisser couler l’eau le temps qu’elle atteigne la bonne température. Que Choisir a réalisé un test en septembre 2010.

    Réduire la capacité de stockage de la chasse d’eau : jusqu’à -50% pour une chasse 9L

    2 options possible :

    # Son remplacement par une chasse 3/6L, qui peut faire économiser jusqu’à 40% d’eau. Nous trouverons des  vidéos explicatives sur les sites des grandes surfaces de bricolage.

    # Réduction de la contenance grâce à  l’insertion d’un écosac étanche, d’une écoplaquette, ou tout simplement d’une bouteille d’eau pleine dans le réservoir de vos toilettes.

    Dans le jardin

    A arroser avec l’eau de pluie : Un toit de 100 m2 reçoit par exemple  65 m3 d’eau de pluie à Paris, 110 à Brest. Comment faire pour la récupérer ?

    Installez un récupérateur en plastique hors sol à relier ou à placer sous une gouttière.

    Point 4 : Je vérifie de temps en temps que je n’ai pas de fuite d’eau

    Les  fuites d’eau (robinet, chasse d’eau), peuvent représenter jusqu’à 20% des quantités d’eau consommée. Quelques exemples : un goutte-à-goutte : 5 litres/heure, un mince filet d’eau : 16 litres/heure, une chasse d’eau qui fuit : 25 litres/heure.

    Faisons une petite vérification aujourd’hui ou cette nuit

    Fermer tous les robinets / Relever  le compteur / Attendre minimum 2 heures / Relever à nouveau le compteur. Les 2 relevés doivent être identiques.

    Si nous avons la chance d’avoir un compteur équipé d’un cadran témoin de passage d’eau, il suffit de vérifier que, tous robinets fermés, ce témoin ne bouge pas.

    Si ce contrôle montre qu’une fuite d’eau existe, il faut l’identifier au plus vite et la réparer.

    Contre les idées reçues

    Lave-vaisselle : faire tourner un lave-vaisselle de classe A à pleine charge consomme moins d’énergie et d’eau que de faire la vaisselle à la main.

    Bon à savoir

    Pour boire l’eau du robinet, il est conseillé de la laisser couler quelques minutes afin qu’elle retrouve sa fraîcheur, ainsi que pour évacuer l’eau qui pourraient avoir stagné dans les tuyauteries.  Remplissez votre carafe d’eau après avoir déjà ouvert le robinet pour une autre raison.

    Pour cuisiner ou préparer des boissons,  prenez de l’eau froide du robinet et non de l’eau chaude. L’eau chaude passant dans les installations qui la chauffent ou stagnant dans les ballons et les canalisations, elle n’est plus tout à fait aussi sûre que l’eau froide du robinet.

    Quelques chiffres pour finir

    Une famille consomme, en moyenne, 120 mètres cubes d’eau par an et cela représente 0,8% de leur budget totale (source INSEE 2010)

    En France, 64% de l’eau est puisée dans les nappes souterraines, 36% provient des torrents, des rivières et des lacs.

    Chaque année, la France reçoit en moyenne 480 milliards de m3 de précipitations. 61 % s’évaporent, 16 % alimentent les cours d’eau (rivières, fleuves, lacs), 23 % s’infiltrent dans le sol pour reconstituer les réserves souterraines. (source MéteoFrance)

    Nous sommes parmi les pays européen qui payons la facture d’eau la moins chère.

    Pour aller plus loin

    Les guides sur les sites de Castorama, Leroy-Merlin, …