Bien préparer sa visite en hypermarché

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone

Les hypermarchés développent une vraie stratégie pour nous convaincre d’acheter plus. C’est normal, c’est leur métier.

Maintenant, à commerçant efficace, client super efficace avec «l’esprit Fdé». Il faut donc bien préparer sa visite en hypermarché, ce qui ne prend pas beaucoup de temps.

Bien préparer sa visite en hypermarché

 Ne rien oublier

Avoir sur un pense-bête sur la porte du frigo pour ce qui manque et ce qui ne va pas tarder à manquer. Il ne s’agit pas d’oublier d’acheter quelque chose et d’être obligé de retourner l’acheter. Ce pense-bête peut être divisé en : Alimentaire / Salle de bain et entretien maison / Divers

 Bien préparer la liste

Nous préparons la liste des repas pour la semaine suivante. Ce qui nous permet d’acheter seulement ce dont on a besoin. Nous vérifions également ce qu’il y a dans les placards, réfrigérateur et congélateur.

En général, la liste est souvent pratiquement la même concernant les produits industriels, semaine après semaine (même marque de café, de pates, yaourt, …). Donc nous avons les prix notés sur une feuille.

La liste de course est regroupée selon les familles de produit : surgelés, crémerie, boisson…  C’est un gain de temps dans le magasin.

 Bien définir le budget

Nous définissons notre budget. Lors des courses, nous additionnerons les valeurs de chaque produit afin d’être sûr de ne pas dépasser le budget.

Pour cela, 2 méthodes :
►Se servir de la calculatrice de son smartphone
►Arrondir mentalement le prix, ainsi pas de surprise à la caisse, mais également pas possible de savoir si les prix affichés sont les prix payés.

 L’étape 10mn pour choisir l’enseigne

Il est fréquent d’avoir 2 à 3 hypers à distance raisonnable de chez soi. Et la fidélité ne paie pas suffisamment pour faire les courses toujours au même endroit. D’autant plus que certaines enseignes ont fortement baissé leur prix récemment, tel que Géant Casino qui talonne maintenant E.Leclerc en indice prix.

Nous prenons 5mn pour voir les prix sur quiestlemoinscher.fr ou avec l’application quiestlemoinscher. Pour aller plus vite, nous scannons les barcodes si il nous reste des produits dans les placards.

Nous prenons encore 5mn pour parcourir les prospectus à la recherche des produits que nous achetons régulièrement.
Si un des 2 autres hypers organise une forte promotion sur des produits de notre liste (1 acheté 1 gratuit, le 2ème à -50%, …), nous vérifions le prix final à l’unité. Si OK, nous irons, et oui, spécialement acheter ce produit dans ce magasin, mais en faisant de l’achat d’opportunité. A savoir que si le prix est vraiment bon, nous stockons ! L’eau minérale 1 achetée 1 gratuite, nous en prenons pour 2 mois.

Oui, nous ne sommes pas fidèle à une enseigne, ce qui compte, c’est le ticket de caisse ! D’ou cette préparation de visite, étape clé pour faire des économies.

 La carte de fidélité 

La carte de fidélité est bien sûr dans le portefeuille ou sur le smartphone. Il est strictement « interdit » de faire les courses sans carte de fidélité, beaucoup de promotions étant réservées aux porteurs de carte. Il faut bien sur avoir les cartes de fidélité… de tout le monde.

 Les bons de réduction

Je les découpe sur les produits que j’ai acheté, si cela correspond à une offre sur produit que j’achète… habituellement. Globalement, les bons de réduction sont très utiles SI l’offre correspond à un article de ma liste.
Il est souvent utile d’aller sur le site de nos marques préférées pour obtenir des bons de réduction. Attention toutefois, c’est le plus souvent pour des nouveaux produits et pas nécessairement pour ceux que nous achetons régulièrement.

 Connaître les pratiques des enseignes

Nous connaissons les meilleurs jours pour faire les courses chez X ou Y : Tel hypermarché double les points de la carte fidélité le mardi. Il est donc essentiel de bien comprendre les avantages de la carte pour les maximiser. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Les anniversaires des enseignes sont aussi parmi les meilleurs périodes pour faire des économies. Ils ont lieu en général en octobre de chaque année.

Si vous avez des tickets restaurants : les règles sont assez strictes, mais tout le monde ne les respectent pas, les magasins ont des objectifs de chiffres d’affaires… Donc n’hésitez pas à demander à l’accueil du magasin s’il accepte ce mode de paiement.

Où acheter les produits frais

Nous savons où acheter les produits frais (viande, poisson, fruits et légumes, fromagerie, traiteur). L’hypermarché n’est pas forcement moins cher que le marché ou que Grand frais.
Dans l’hyper, la charcuterie et le fromage ne sont pas forcément moins chers en pré-emballé qu’à la coupe. Regardons les prix de vente au Kilo.

Pour aller plus loin

Il est judicieux d’avoir un grand congélateur. Afin de stocker la viande, les légumes surgelés, les restes des repas (très utile pour les moment ou nous n’avons pas le temps de cuisiner, cela évite de manger une pizza…). Et lors de promotions exceptionnelles, nous pourrons stocker.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *